Grosse semaine au royaume du changement. Sociale, technique, technico-sociale. Humaine quoi. Récap agité.

L'innovation et la politique

Hasard du calendrier. Mauvaise conjonction du cycle des planètes, effet papillon ? Toujours est-il que le jour de l'intronisation de la commission Innovation 2030 d'Anne Lauvergnon, "chargée de trouver l'Apple de demain", une politique nous remet un coup de démagogie sur les industries du XXème siècle. J'ai bien entendu que le politique condamnait les propos, parce que le DG de la BPI n'avait pas à dire ce que sa tutelle ne voulait pas dire. Mais il y a un moment où il faut le dire : Vos entreprises ne sont pas rentables, même le plus filou des américains "redresseur d'entreprise" ne veut de votre outil industriel. Il n'y a pas de marché, pas de débouchés, pas d'avenir pour vos produits. Le courage politique, c'est de dire aux gens la vérité. Un autre courage, c'est de mettre ces gens en pré-retraite et de leur dire : consommez, profitez, voyagez. Au moins, cet argent serait un investissement plus fort que subventionner une vente à la découpe d'un investisseur à court terme américain ou indien. Le siècle qui ne veut pas mourir...

Boston marathon

Après les événements du 11 septembre, voici la première téléréalité de l'ère des réseaux sociaux. Entre un épisode de 24H et Running Man. Des attentats non seulement diffusés en direct, mais filmés par des centaines d'yeux. Puis des images analysées par des milliers, les internautes étant d'innombrables auxiliaires de justice. Qui débouche, selon les mots de Bloomberg, sur "une chasse à l'homme crowdsourcée", fusillade filmée au portable à la clé.

Et une arrestation qui se termine sous les applaudissements des voisins IRL; URL, le tweet de la police de Boston "Captured" retweeté 140.000 fois...

“Everyone is watching”; du big Brother décentralisé. Dans 2 ans les Google Glass en produit de masse : "Big Brother is Each of You".

 Le mariage pour tous

Nous voici donc revenus aux bonnes vieilles années 30. Dans l'enceinte de l'AN, on ne parle plus du lobby juif. Maintenant, c'est le lobby LGBT. Et de donner des bénédictions implicites à des fachos qui autrefois taguaient des étoiles jaunes sur des commerces. Maintenant, on fait le coup de poing à l'AN, comme dans des bars gays. History repeating

 

"It's happened ! Don't you get it! It's tomorrow" (Groundhog Day)